Présentation

logo_cd34_vertical_cmjnC’est au sein du domaine de Restinclières, juste à côté de la Maison Départementale de l’Environnement (M.D.E.)   à Prades le Lez que le C.R.S.T. a ses  locaux.

Ministere_education_nationale_enseignement_superieur_recherche_France_2014_logoLes élèves et les enseignants des écoles maternelles, élémentaires et primaires de l’Hérault  y trouveront des locaux bien adaptés (salle de classe – salle laboratoire). afin d’y être sensibilisés aux sciences et aux techniques liées à l’environnement. Un professeur des écoles est chargé de les accueillir et de monter avec eux des projets scientifiques issus des programmes de l’Éducation Nationale.

Plan-sur-place

Vacances !

Pour ne pas oublier notre coin de paradis ! Pic-Saint-Loup – Château de Montferrand – Falaises de l’Hortus.

Très belles et très bonnes vacances à tous !

Bises

Sonia – Ann – David – Gabriel – Rodolphe – Victor – Loan – Juliette – Jean-Pierre

Cavalières au CRST

 

 

Teyran et Grabels entre garrigue et Lirou

Jusqu’aux vacances le CRST aura reçu des écoles… il y a tant à découvrir sur ce magnifique domaine de Restinclières…

Même pas peur ! Quel calme, quel sang-froid !

Clapiers – Goethe et Amstrong

Une belle façon de finir l’année pour ces trois écoles. Les effectifs étaient réduits… Pour Clapiers, comme chaque année : une course d’orientation et une pêche dans le Lez.

Pour Goethe et Amstrong : des captures en garrigue et une pêche dans le Lirou…

Avec toujours la phrase à reconstituer : Dès la fin mars, le hibou Petit Duc arrive d’Afrique. Son chant nocturne, bref, répété à intervalles réguliers « Tiou » berce la garrigue de l’été à l’hiver.

Les élèves ont pu assister en direct à la sortie d’une libellule de son émergence… une gomphe à crochets, s’il vous plaît ! Elle fait partie des espèces menacées sur liste rouge !

 

Jacques Brel et Assas maternelle

Une belle journée pour étudier le monde des abeilles même si elles étaient très énervées… Une grande balade sur les sentiers ombragés du domaine de Restinclières avec photos souvenirs et une fin de journée, pieds dans l’eau dans le Lirou.

Le Lirou continue d’être en eau, pour la plus grande joie des élèves… une couleuvre vipérine a même été observée…

Les cigales

L’exuvie est le nom donné à la dépouille, cette vieille peau racornie qui souvent restera fixée plusieurs mois encore sur le tronc. La cigale, durant son imago, sort par le dos de l’exuvie, en se démoulant, des antennes aux extrémités des ongles… une vraie séance de magie.

Les Cicadas sont généralement connus pour leurs chansons, parfois assourdissantes. D’ autre part, les espèces du genre Zammara sont surtout connues pour leur couleur bleu-vert émeraude brillante et leur grande taille.  Zammara a une distribution néotropicale, limitée au continent, avec sa plus grande diversité autour de l’équateur. Bien que la majorité des espèces aient été décrites au début du XXe siècle, la confusion relative à la délimitation du genre persiste encore.

Et dans notre garrigue, plutôt des cicada orni

Lirou, Lirou… en images !

Sonia

Sonia qui a accompagné tant de classes depuis cinq ans, a tiré définitivement sa révérence. Son contrat CUI/CAE est arrivé à son terme et ne peut plus être prolongé.

Le CRST et en particulier Jean-Pierre perdent une précieuse auxiliaire et une animatrice multi-accueils extraordinaire.

 

Sonia s’est adaptée à tous les âges, à tous les handicaps et a su mettre en place des animations personnelles ; ateliers jardins – lombricomposteur – vermicomposteur – le jeu des fruits et légumes – etc.

Elle avait en plus la charge de la répartition et du prêt des mallettes dans les écoles… elle a même réussi à faire l’inventaire de toutes les mallettes littératures de la circonscription de Saint-Mathieu-de-Tréviers….

Sonia a été vraiment appréciée par les enseignants, les enfants, les parents accompagnateurs, …. Elle a su se documenter, se former pour apporter de véritables messages scientifiques au public accueilli !

Dire qu’elle va manquer est un euphémisme… alors bon vent Sonia, tu repasses quand tu veux, quand tu peux et tu es sur la liste des personnes ressources a appeler en cas de surfréquentation…

Un seul mot : MERCI !

Olympe de Gouges – Saint-Mathieu-de-Tréviers et grande CO vélo

Des CE1 et des CP en garrigue puis au Lirou et au Lez. Des CM2 de Prades-le-Lez et de Saint-Clément-de-Rivière en course d’orientation vélo avec la haute autorisation de la Maison Départementale de l’Environnement.

Les cyclistes avant de reprendre la route sont passés se rafraichir dans le Lez… Ils ont juste traversé au niveau du gué du Lez, il y a eu quelques débordements mais qui n’ont pas duré…

Le Chabot du Lez n’a pas du être impacté ?

Nos amis de la Cardabelle sont aussi passés se mettre au frais !

 

Recensement de la population de Chabot du Lez

Le Lez a été fermé aux différents utilisateurs (scolaires – public- établissement spécialisé – …) pour cause de pêche électrique.

La pêche électrique ou électropêche (electrofishing pour les anglophones) désigne tous les moyens de pêcher des organismes aquatiques, le plus souvent des poissons, au moyen d’un courant électrique. Les poissons sont attirés puis paralysés par le courant électrique, ainsi ils remontent à la surface.

Franck et Vincent de la Maison Départementale de l’Environnement participaient à cette opération avec l’aide d’agents de l’ONEMA.

Le but étant de réaliser des études sur les ressources halieutiques du Lez : avec comptage, mesures, pesée et éventuellement marquage / baguage de son espèce endémique : le Chabot du Lez. C’est une méthode à seul but scientifique et les poissons, après avoir retrouvé leurs « esprits » et avoir été ré-oxygénés, sont relâchés dans le milieu naturel.

Cette méthode utilise un courant de faible intensité,  diffusé dans le cours du fleuve à l’aide d’une perche contenant un conducteur électrique et terminée par un anneau. Cette perche est alimentée par un générateur à essence porté à dos d’homme.